Les bases d’une déco industrielle tendance

2 commentaires 713 vues

Le style industriel en décoration vient du monde ouvrier américain des années 1920/1930, années du fordisme, de l’industrialisation naissante et de la prohibition. Repris largement pour décorer les lofts new-yorkais, ou les usines désaffectées transformées en habitations, la griffe indus, mélange d’éléments de bois et d’acier, donne un air décontracté, rustique et bohème à votre intérieur.

Pour adopter cet esthétisme dans nos maisons, nous verrons que l’organisation de l’espace est importante, tout comme les tons, les matériaux et les matières à utiliser. Nous nous intéresserons, ensuite, à l’habillage des murs et des sols pour créer une véritable ambiance « usine ».

Et enfin, nous découvrirons les meubles et les accessoires indispensables pour une décoration optimisée. Pour avoir un intérieur de style industriel parfait, suivez le guide et faites le plein d’idées tendances !

Asseoir la base de votre déco indus : l’espace, les couleurs, les matières

Organiser l’espace

L’idéal pour le style industriel est d’avoir un loft ou un atelier à aménager, puisqu’on entre parfaitement dans l’esprit des années 30 outre-Atlantique. De grands volumes ouverts, sans cloison ni porte, avec des tuyaux en zinc et des fils apparents sont les atouts majeurs de ce style de décoration.

Vous pourrez ainsi structurer votre espace en créant des dénivelés, en mettant différents revêtements aux sols et aux murs, en installant des verrières pour cloisonner sans enfermer.

La lumière naturelle doit circuler au maximum, il faut en jouer pour créer un environnement chaleureux. On peut aussi avoir de grandes pièces, même fermées, ou bien abattre une ou deux cloisons lorsque c’est possible, notamment entre la cuisine et le salon.

Que l’espace s’y prête ou que votre intérieur ne puisse se moduler pour créer des open-spaces, vous pourrez savamment mélanger l’ancien et le moderne pour obtenir un parfait équilibre, et miser sur la couleur, les matières et la décoration pour retrouver l’ambiance industrielle.

Choisir les couleurs et les matières

Les couleurs sont primordiales pour recréer une atmosphère industrielle tendance. Les teintes seront plutôt unies, on évitera les imprimés, les fleuris et les formes géométriques.

Privilégiez le noir, les teintes et nuances de gris, plomb, anthracite, gris clair. Déclinez les tons de brun, beige, lin, taupe, ocre.

Osez la rupture avec des couleurs plus vives comme le vermillon, l’orange vintage, le bleu froid ou d’autres couleurs qu’on prendra soin de vieillir, et qui donneront un coup de peps à votre intérieur.

Souvent ces couleurs sont associées aux matériaux typiques du design industriel que sont le bois et l’acier.

Evidemment, qui dit style industriel, dit bois et métal. Épurés, bruts, robustes, ils constituent la base du mobilier et se partagent le devant de la scène.

D’autres matériaux font aussi partie de l’ensemble : le béton, le béton ciré, le zinc, le cuivre, et bien sûr la brique.

Et pour amener de la douceur dans cet ensemble plutôt brut, associez des matières comme la feutrine, le cuir, le lin, le daim, le coton, le coton effet laine et le velours.

Souligner l’esprit « usine » : les murs et les sols

Habiller les murs

La luminosité est indissociable du style loft industriel. Des murs peints aux couleurs claires sont à privilégier, et vous pouvez ajouter des touches plus foncées ou colorées pour favoriser les contrastes.

Pour amplifier l’effet général et parfaire complètement l’ambiance « vieilles usines » ou « ateliers », optez pour des murs bruts naturellement abîmés, ainsi que des murs en briques peintes ou non, ou encore recouverts de carreaux de faïence blanche ou rouge style « métro ».

Pour les constructions plus récentes, recréez-les en tapissant de papier peint imitant la brique, de style vieilli ou intissé.

N’hésitez pas à faire un mélange subtil de murs peints, carrelés et bruts pour cloisonner votre open-space et délimiter vos différents espaces.

Couvrir les sols

Pour les sols, plusieurs choix s’offrent à vous selon l’aspect recherché, la résistance, mais aussi votre mode de vie :

Le béton ciré :

Élégant naturellement, il agrandit l’espace puisqu’il n’y a pas de coupures apparentes.

Doux au toucher et tempéré, il est confortable pour y marcher pieds nus. Il s’entretient facilement et l’absence de joint garantit une meilleure hygiène.

Il est extrêmement résistant aux chocs. Rappelons que si le béton ciré fut jadis le sol privilégié des industries, c’est sûrement parce qu’il possède de nombreux avantages !

La principale difficulté restant sa mise en oeuvre, il est important de faire appel à des professionnels pour un résultat optimum.

Le parquet brut :

C’est souvent au chêne, élégant et robuste, auquel on pense en priorité.

D’autres essences sont toutefois envisageables comme l’acacia, le châtaignier, le frêne, le hêtre, le cerisier, le merisier, l’érable, le merbau, l’iroko, ou encore le teck et autres bois exotiques. Tout dépend de la pièce et du trafic qu’elle subit.

Le parquet en bois massif a de très intéressantes propriétés. Thermique d’une part, car le bois est un isolant naturel et garde la chaleur; hygrométrique d’autre part, puisqu’il absorbe l’humidité et la restitue lorsque l’air est trop sec.

Les revêtements en vinyle :

Les avantages certains des revêtements en PVC sont le coût et la simplicité d’installation.

A poser, à coller ou encore en dalles ou lames à clipser, il existe des vinyles effet béton ciré, effet parquet. ou bien aspect carreaux de ciment.

La température au sol est agréable et l’entretien facile. Ils sont également résistants à l’humidité pour la majorité.

Les carrelages :

Il en existe de toutes les formes, toutes les dimensions, et tous les aspects.

Style béton ciré, effet métal, aspect bois, ou encore carreaux de ciment, vous pourrez laisser place à vos envies et votre imagination.

Préférez le carrelage rectifié ( c’est-à-dire avec des angles bien droits, souvent découpés au laser) et des joints fins pour un effet épuré et moderne.

Et si vous vous laissiez tenter par un mélange de carrelage et de parquet ?

Choisir les meubles et les accessoires pour une ambiance « atelier »

Acheter, chiner, transformer les meubles

De nombreuses boutiques proposent des meubles industriels pour tous les budgets et pour toutes les pièces, du salon à la cuisine, en passant par la chambre ou le bureau.

La règle est d’utiliser des grands meubles en bois et/ou métalliques sans fioriture. Dans la cuisine, on pourra disposer une longue table entourée de chaises dépareillées ou de bancs, et on évitera autant que possible les meubles hauts, en privilégiant les étagères plutôt que les placards. Un grand bac haut ou long fera office d’évier, avec une robinetterie à l’ancienne. La crédence pourra être composée de carreaux de ciment, ou d’une plaque en aluminium.

Pour une touche personnalisée, pensez à chiner, à détourner le mobilier de sa fonction première, et à customiser d’anciens meubles de récup avec des peintures noires ou métallisées notamment ( pour trouver des meubles à relooker, n’hésitez pas à consulter notre article « les meilleurs sites de brocante en ligne » )

Voici quelques exemples d’upcycling qui pourraient vous inspirer :

En guise de commode, buffet, meuble tv, console, meuble de cuisine et de salle de bain, vous pouvez utiliser des rangements du type vestiaire métallique, des casiers (à lapins par exemple !), un classeur d’usine ou administratif, un meuble de couturière ou d’apothicaire, un chiffonnier, une armoire à rideau ou de tri postal, ou bien une vieille desserte de jardinier.

Pour les tables de cuisine et de salle à manger : un établi de menuisier ou de garagiste, une dosse de bois brut, des planches savamment associées, ou une ancienne porte peuvent très bien faire l’affaire.

Les meubles à chaussures peuvent être issus d’une armoire métallique à clapets. Egalement, des cagettes à fruits en bois superposées apporteront une touche très tendance à votre entrée.

Une bobine à corde, une cantine, une grande malle de voyage, des palettes en bois facilement modulables, un chariot d’usine pourront fournir de magnifiques tables basses ou bouts de canapé.

Pour les assises, vous n’aurez que l’embarras du choix : l’incontournable canapé style chesterfield, un canapé en cuir, capitonné, vieilli, des tabourets hauts, des chaises vintage en métal, en cuir et bois, des chaises d’école, des petites bobines de cordes, des bidons, des tonneaux, des gros pots de peinture et tout ce qui pourra faire office de bancs.

Enfin, un bureau d’architecte, une planche ou une palette sur tréteaux, ou des livres empilés en guise de tréteaux, pourront former des espaces de travail très esthétiques.

Accessoiriser avec des objets déco industrielle

Vous allez avoir du choix pour agrémenter votre intérieur avec des objets déco, en veillant bien sûr à ne pas trop le surcharger.

Souvenez-vous que les objets détournés sont rois dans la décoration industrielle: un vieux vélo peut trôner dans le salon, personne ne s’en offusquera !

Pensez aux bidons en métal, aux cagettes à légumes, aux caisses à vin. Un présentoir à carte postale sera du plus bel effet pour disposer des photos ou des livres.

Créez une horloge stylisée avec des rouages apparents, agrémentez vos canapés et fauteuils de coussins avec des taies en tissu ancien.

Laissez les tuyaux apparents et utilisez des vannes industrielles comme porte-serviettes, dévidoir à papier toilette, porte-manteaux.

Osez les hublots comme miroirs, les seaux en acier comme pots de fleurs, la boîte à lettre pour ranger vos clés ou vos papiers, l’échelle pour suspendre vos serviettes, torchons, etc.

Installez des accessoires de vieux métiers pour donner un maximum de cachet comme un fauteuil de dentiste, un miroir de barbier, une machine à écrire, des maquettes de vieilles voitures américaines.

Habillez vos murs d’un tableau d’ophtalmologiste, de plaques commerciales anciennes, d’affichages anglophones, de graffitis…

Pensez également aux objets en tuyau de plomberie pour votre décoration industrielle.

Les idées de décoration murale industrielle, que ce soit dans la chambre, la cuisine, la salle à manger ou au salon, sont inépuisables !

Pour les luminaires, préférez le lampadaire trépied, la lampe vintage, les suspensions métalliques usine, les grosses ampoules, les lampes baladeuses, aux suspensions classiques.

Aux fenêtres, choisissez des stores ou des rideaux neutres et épais, en lin ou coton avec de gros œillets ou des pinces métalliques.

Et puis au sol, disposez des tapis en tissage brut à poils ras soit foncés, soit très colorés pour créer du contraste.

A vous de créer votre loft personnel !

Et voilà, la déco de style indus n’a maintenant plus de secret pour vous ! Vous êtes parés pour réussir la décoration de votre maison, quel que soit votre espace et votre budget.

N’hésitez pas à chiner, à naviguer sur le web (Amazon, Pinterest, Instagram, etc… sont de très bonnes sources d’inspiration pour suivre les tendances), et à détourner et relooker, pour découvrir et recréer.

Une pièce unique dans une décoration industrielle apporte un plaisir et une fierté à la hauteur du temps passé à la chercher !

Enfin, n’ayez aucun complexe à mélanger les ambiances : décoration intérieure industrielle vintage, scandinave, chic, rustique, ou encore campagne, rien ne sera plus beau qu’une déco faite à votre image !

Et si vous avez des idées originales à nous soumettre, pensez à laisser un commentaire !

Stéphanie Skoczek – Rédactrice Web SEO

(linkedin / facebook)

Laisser un commentaire

2 commentaires

meubjam 22 février 2024 - 16h20

merci pour tous ces détails sur l’aménagement industrielle

Repondre
Nicolas 1 mars 2024 - 21h45

Avec plaisir

Repondre

CONTACTEZ-MOI

@2023 – Indus-Addict-Club.fr